illustration test qi wisc 5
Psychologie

Tout savoir sur le test de QI « Wisc 5 » ?

Le comportement de votre enfant vous semble atypique et vous vous interrogez quant à un éventuel profil à haut potentiel. Pour en avoir la certitude et s’adapter au mieux à lui, il faut qu’il passe le test de QI « Wisc 5 ». Il est destiné à un enfant dont l’âge est compris entre 6 et 16 ans (et 9 mois). Toutefois, de quelle manière se déroule ce test ? De quoi s’agit-il exactement ? Quel est son but ? Pour vous aider à y voir plus clair, je réponds à toutes ces questions.

 

Comment se déroule un test de QI « Wisc 5 » ?

Si vous avez des doutes, il est impératif que votre enfant passe le test de QI « Wisc 5 ». Ce bilan psychométrique est réalisé par un psychologue. Je vous conseille d’en choisir un qui est spécialisé dans le haut potentiel. La prise en charge sera plus efficace. Attention à la version du test. Depuis fin 2016, il faut impérativement que ce soit la version 5. Les versions antérieures ne sont plus valables. Le plus souvent, ce test se déroule en trois phases.

L’anamnèse

Dans un premier temps, le psychologue vous reçoit pour réaliser l’anamnèse. Il s’agit d’un premier entretien durant lequel vous présentez votre enfant et expliquez les raisons de votre venue. C’est, également, l’occasion pour votre enfant de faire connaissance avec le psychologue avant le test. Il est impératif que votre enfant soit en totale confiance avec ce dernier.

Le test de QI

Lors du second rendez-vous, votre enfant passe le test avec le psychologue. Ce test dure environ 1 h 30. Il est préférable qu’il se déroule en une seule fois pour une meilleure analyse. En effet, le comportement de l’enfant est pris en compte pendant le passage des différents items. Il faut, absolument, dédramatiser ce rendez-vous. Si votre enfant est un peu anxieux, vous pouvez présenter ce test comme une série de petits jeux. Il lui suffira de faire de son mieux. Et surtout, qu’il prenne du plaisir ! C’est vraiment un moment assez sympathique (mon fils et moi, nous en gardons un bon souvenir même si l’angoisse était présente. Notre psychologue était topissime !). Le but de ce test est de mettre en relief les points forts et les points faibles.

La restitution du bilan psychométrique

À la fin du test, il est possible que le psychologue vous communique de façon brève ce qu’il a pu percevoir. Mais tous ne le font pas. La plupart du temps, il vous faudra attendre le troisième rendez-vous pour connaître les résultats du test de manière précise. Le psychologue doit vous donner un compte rendu détaillé pour chaque item. Généralement, il profite de cet entretien pour vous présenter les actions adéquates à mettre en place. Ces préconisations sont différentes d’un enfant à l’autre. En effet, il peut s’agir d’un bilan chez l’orthophoniste afin de vérifier un éventuel problème de dyslexie par exemple. Par contre, si votre enfant a des résultats homogènes et qu’il s’ennuie fortement en classe, il peut suggérer un saut de classe. Ce compte rendu doit, également, vous être fourni en version papier (les mots s’envolent…).

 

illustration test qi wisc 5
Le test de QI wisc 5 évalue les compétences intellectuelles de 5 domaines

Quelles sont les 5 compétences intellectuelles testées ?

Le test de QI « Wisc 5 » se présente sous la forme de 5 items. Il permet, ainsi, d’évaluer les compétences intellectuelles d’un enfant dans 5 domaines.

La compréhension verbale

Lors de cette évaluation, l’enfant doit définir plusieurs notions de manière claire et précise. Cela, reflète, ainsi, sa pensée. Cette épreuve de vocabulaire fait appel à l’expression verbale. Il en ressort que les enfants ayant un score assez élevé aiment souvent lire. Toutefois, il peut s’agir uniquement de BD ou de mangas. C’est le cas de mon fils ! Pour l’épreuve de similitudes, il faut trouver des points communs ou des ressemblances entre deux faits ou concepts. Cela plaît beaucoup aux enfants.

Le visio-spatial

L’épreuve des cubes consiste à reproduire plusieurs formes géométriques à l’aide de cubes. Le but est d’observer les capacités de manipulation motrice ainsi que l’organisation visio-spatiale. Si votre enfant ne présente aucune difficulté dans ce domaine, cela peut être rapide. De plus, les personnes douées peuvent compenser avec la mémoire visuelle. Par contre, il se peut que votre enfant n’y arrive pas. Le rôle du psychologue est d’en percevoir la raison à savoir une certaine angoisse ou une réelle difficulté. Quant à l’épreuve des puzzles visuels, l’enfant doit reproduire une figure géométrique à l’aide de 3 figures. Cette épreuve est chronométrée et peut donc mettre en évidence un perfectionnisme un peu trop présent si le résultat est plus faible.

Le raisonnement fluide

Pour évaluer cette compétence, le psychologue utilise 2 épreuves. L’épreuve « matrices » consiste à montrer à l’enfant une matrice incomplète et ce dernier doit choisir la partie manquante parmi 5 réponses possibles. Durant l’épreuve « balances », le psychologue propose à l’enfant une ou plusieurs images de balances et il doit trouver l’élément manquant. Le but est de repérer le rapport sous-jacent. Le raisonnement inductif et quantitatif a un rôle important.

La mémoire de travail

Cette compétence est évaluée au moyen de 2 épreuves. L’épreuve « mémoire des chiffres » consiste à donner à l’enfant une série de chiffres. Il doit ensuite les restituer dans le même ordre, dans l’ordre inverse et dans l’ordre croissant. Pour l’épreuve des images, l’enfant doit mémoriser et identifier plusieurs images. Le but est de vérifier les capacités d’attention, de mémorisation immédiate aussi bien visuelle qu’auditive.

La vitesse de traitement

Il s’agit de recopier des signes (Code) ou de barrer des signes (Symboles). Ces 2 épreuves sont chronométrées. Il se peut que les résultats ne soient pas très « bons ». En effet, même pour un enfant à haut potentiel, cela peut être la catastrophe à cause d’un esprit trop scolaire et/ou un excès de perfectionnisme. Il est vrai que pour mon fils, les résultats sont plus faibles pour cet item tout en restant corrects. Cela peut, également, mettre en évidence un souci au niveau du geste graphique ou de la convergence visuelle.

 

Attention, le résultat final ne correspond pas à la moyenne des 5 items ! Il se peut que votre enfant sabote le test. En effet, la peur de commettre une erreur sera telle qu’il préférera ne rien dire. Le psychologue doit être en capacité de repérer ce comportement d’où mon conseil de choisir un psychologue spécialisé dans le haut potentiel. Quel que soit le résultat du test de QI « Wisc 5 », il est préférable de ne pas communiquer le chiffre à l’enfant. Il vaut mieux lui expliquer avec des mots simples comment il fonctionne et de l’accompagner au mieux en conséquence.

 

Cet article vous a été utile ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.