Tout savoir sur l'hypersensibilité
Psychologie

L’hypersensibilité, tout savoir sur cette spécificité intense

Vous avez souvent des difficultés à gérer vos émotions ? Les bruits, les odeurs vous dérangent ? Vous êtes certainement hypersensible. L’hypersensibilité concerne environ 20 % de la population. Les personnes concernées ont une sensibilité extrême et vivent les choses de manière beaucoup plus intense que la moyenne. Parfois, cela peut même entraîner une certaine souffrance du fait de ce fonctionnement différent et de l’incompréhension des autres. Toutefois, être hypersensible est un droit et ce trait de caractère peut même être un atout.

Comment identifier une personne hypersensible ? Quelles sont les causes de ce trait de personnalité ? Comment en faire une force dans notre société ?

Dans cet article, je vous explique comment définir l’hypersensibilité et je vous donne quelques pistes afin que vous puissiez gérer avec plus d’aisance vos émotions.

L'hypersensibilité, ses caractéristiques, ses causes et les solutions
L’hypersensibilité, ses caractéristiques, ses causes et quelques solutions

Quelles sont les caractéristiques d’une personne hypersensible ?

D’après Elaine N. Aaron, une personne hypersensible doit présenter ces 4 principales caractéristiques :

  • information réceptionnée et traitée de manière profonde ;
  • sens beaucoup plus développés et réactions aux informations sensorielles très intenses ;
  • grande empathie et réactivité émotionnelle importante ;
  • sensibilité aux stimuli “subtils” de l’environnement.

D’autres caractéristiques peuvent s’ajouter telles que :

  • une certaine timidité ou du moins un temps d’observation avant d’aller vers les autres ;
  • une anxiété ;
  • un sentiment de décalage ;
  • une intuition très développée ;
  • une créativité.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de tout cocher pour vous considérer comme hypersensible. Chaque individu reste, malgré tout, différent.

Les enfants, sont-ils tous hypersensibles ?

Selon Saverio Tomasello, tous les enfants naissent avec une grande sensibilité qui persiste jusqu’à 7 ans environ. En effet, à la naissance, le cerveau émotionnel est à maturité. Le cerveau rationnel, quant à lui, met du temps à se développer. Cependant, certains enfants restent très sensibles. Des signes peuvent alerter avant l’âge de 7 ans. Tous les enfants ne vivent pas leur hypersensibilité de la même manière. Un tiers est plutôt introverti et un tiers est extraverti. En ce qui concerne le dernier tiers, cela va dépendre de l’environnement dans lequel les enfants vont évoluer.

L’hypersensibilité et haut potentiel, sont-ils liés ?

J’entends souvent : ” les personnes hypersensibles sont à haut potentiel” ou “une personne à haut potentiel est hypersensible”. Eh bien, c’est faux ! Toutes les personnes hypersensibles ne présentent pas un profil à haut potentiel. Il ressort que l’hypersensibilité concerne 20 % de la population. Or, les personnes à haut potentiel, identifiées grâce à un test (WISC pour les enfants ou WAIS à partir de 16 ans), représentent que 2,3 % de la population et elles ne sont pas toutes hypersensibles. Il est certain que cela va souvent de pair. Dans le cas d’un individu à haut potentiel et hypersensible, on parlera également d’hyperesthésie. Cela peut provoquer un inconfort et un certain mal-être.

Quelles sont les causes de l’hypersensibilité ?

Cette hypersensibilité n’est pas une pathologie. Il s’agit d’une caractéristique innée. En revanche, elle va se développer différemment d’une personne à l’autre. L’environnement joue un rôle très important. Un évènement traumatique peut amplifier cette hypersensibilité et la rendre plus difficile à vivre au quotidien. C’est pourquoi, les chercheurs ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la part innée et la part acquise de cette sensibilité exacerbée.

Vous vous reconnaissez ? Poursuivez votre lecture afin d’obtenir quelques clés pour vivre cette particularité au quotidien de manière plus sereine.

Quelles sont les solutions ?

Afin de ne plus subir cette hypersensibilité au quotidien, il est important d’accepter ce trait de caractère et d’en faire une force. Pour cela, lorsque vous vivez une situation qui vous cause une émotion trop forte, je vous conseille de vous connecter à votre corps afin d’analyser votre ressenti. Par exemple, si vous sentez que vous êtes en train d’absorber les émotions d’une autre personne, prenez de la distance rapidement.

Il est, également, nécessaire que vous libériez cette particularité de tout jugement intérieur et extérieur. Quelle que soit votre situation, soyez fier de vous !

Évitez absolument de réprimer cette émotion, cela ne vous apportera rien de positif. Vous devez apprendre à contrôler vos émotions, mais pas dans le sens négatif. Le but de ce contrôle est d’éviter que vous soyez trop envahi par cette émotion, que celle-ci vous paralyse et vous empêche d’agir pour votre bien. La pratique de la méditation ou du yoga peut vous y aider.

Si votre haute sensibilité vous pèse, vous pouvez consulter un professionnel (psychologue, thérapeute, etc.) afin de comprendre l’origine de ce nœud. Vous pourrez déterminer si elle est traumatique ou réflexe. Le professionnel vous aidera à trouver des clés supplémentaires pour retrouver une certaine sérénité.

 

L’hypersensibilité est une particularité complexe. En tant qu’hypersensible, vous percevez le monde d’une manière qui peut être évidemment déstabilisante pour votre entourage. Toutefois, cette différence a un côté magique ! Pour certaines professions, cela représente même un réel atout.

 

Cet article vous a plu ? Vous avez envie d’en parler avec moi ? Laissez-moi un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.